We Van You Fish

L'appel des sommets

Pêche lac de montagne

Le pêcheur de truite n’a pas échappé aux dynamiques démographiques ayant touché la population française ces dernières décennies : le « truiteux » est souvent devenu citadin... Son mode de vie le situe à mille lieues de ses aspirations initiales, de son désir de nature et de liberté ; de son envie de patauger dans des eaux fraîches grouillant de salmonidés. Alors, aujourd’hui peut-être plus qu’avant, il ressent ce besoin presque vital de prendre ses distances avec son mode de vie trop urbain, d’oublier les bouchons, ce patron incompétent, ou encore son rédacteur en chef tyrannique qui le harcèle afin de produire toujours plus d'articles… Quoi de mieux, pour rompre totalement avec les tracas du quotidien, que de retourner en montagne, là où sont solidement ancrées les racines de chaque passionné de mouchetées ? Ce besoin de ressourcement conjugué au désir de piquer quelques poissons au cœur de grandioses paysages nous conduit donc irrémédiablement, chaque année, sur les rives des lacs d'altitude.

Texte

Pour ce séjour, j’ai le plaisir d’être accompagné par Thomas. Il est jeune, en bonne condition physique, altruiste (il s’est d’ailleurs engagé à porter une partie de la charge de son aîné au physique quelque peu défaillant), excellent photographe, a soif de découverte (de tous types) et son dense pelage tient chaud la nuit. C’est le partenaire idéal.

Image
Pêche lac de montagne
Texte

Nous franchissons rapidement les quelques centaines de mètres de dénivelés en destination de la zone de pêche. La motivation est grande car nous voulons arriver à destination pour faire le coup du soir et l’après-midi est déjà bien avancée.

Nous avons bien fait de nous empresser car les quelques instants de pêche avant la nuit furent mémorables.

Image
pêche leurre
Image
pêche grosse truite
Texte

Les crépuscules correspondent souvent à des moments d’intense activité quand les conditions météorologiques sont anticycloniques et chaudes. Ce coup du soir n’a pas dérogé à la règle. Les truites se succèdent devant l’objectif.

Les farios étaient en chasse. Néanmoins, elles ne se jetaient pas sur tout et n’importe quoi et restaient quelque peu sélectives. Les leurres souples étaient boudés alors que les minnows suspending ou légèrement coulants déclenchaient de franches attaques.

Au fur et à mesure que la luminosité diminuait nous avons troqué les teintes naturelles pour des couleurs plus facilement visibles (blanc, fluo, etc…). Les animations ont aussi évolué au fil des minutes et se sont assagies en passant de rapides et heurtées à lentes et linéaires. Dans la pénombre, il est manifestement plus simple pour un prédateur aquatique de se saisir d’une proie se déplaçant de façon rectiligne.

Image
pêche grosse fario
Image
pêche fario lac
Texte

Nous avons fait durer le plaisir même après le crépuscule. Mais, une fois l’obscurité complètement tombée, les touches ont totalement disparu. Il était temps pour nous de rejoindre notre bivouac et d’engloutir une exquise préparation culinaire faite maison, équilibrée et composée de produits sains : un demi-kilo de nouilles japonaises ! Selon Thomas la nuit fut agitée. Cela faisait très longtemps que je n’avais pas fait de crise de somnambulisme. Pour ma part j’ai très bien dormi.

Le lendemain la pêche se compliqua considérablement. Le front froid qui passa durant la nuit semble avoir calé les poissons, tout du moins les plus gros spécimens que nous ne trouvons pas. Nous nous amusons tout de même avec les « petites » truites.

Image
pêche lac de montagne
Texte

Les farios n’occupent pas de zones particulières. Certaines sont prises en bordure avec des poissons nageurs, d’autres plus loin et plus profond avec des metal jigs.

Quelque soit la zone de tenue, ces farios provoquent des touches d’une grande violence, des coups de fusils que l’on attribuerait à des poissons bien plus gros. Durant les premiers instants le blank de la canne est mis à rude épreuve tant il est cintré. Ensuite… Ces petites méditerranéennes semblent ne pas avoir d’endurance. Elles se laissent ramener parfois même sans bouger, avec autant d’énergie qu’une chaussette étendue sur une corde à linge lors d’une journée sans vent. Ce sont des sprinteuses qui donnent tout en quelques secondes.

Image
pêche fario pyrénées
Texte

Nous plaçons tous nos espoirs de gros poissons dans le dernier coup du soir. Mais, même si nous assistons à une recrudescence de l’activité, les dimensions de nos prises restent semblables. Nous verrons l’an prochain, si les conditions météorologiques sont différentes peut-être que... Notre ultime nuit là-haut fût glaciale, pleine d’araignées et de souris. L’homme a (quasiment) exterminé les grands prédateurs de nos montagnes. Il ne subsiste finalement que les espèces véritablement « nuisibles » pour nous pêcheurs-randonneurs : les arachnides et les rongeurs !

Image
pêche Pyrénées
Texte

Il est maintenant temps de quitter ce bel écrin des Pyrénées pour redescendre dans la vallée. Notre départ ne se fait pas sans un pincement au cœur car, la fermeture étant proche, ces truites sont les dernières de 2018. Il faut s’y résoudre, nous allons laisser les salmonidés de côté pendant de longs mois. Heureusement, ce séjour nous laisse en tête de belles images de poisson et d’un milieu empreint d’authenticité, de quoi nous aider à patienter (à survivre ?) jusqu’à l’ouverture 2019.

Image
pêche fario lac pyrénées

A propos de l'auteur

Comme ses aïeux, Pierre pêche depuis tout petit. A ses débuts, suivant la tradition locale pyrénéenne, il procède au toc. Mais dès le premier contact avec un lancer, il…