Sentence halieutique : les guides de pêche frappés par la conjoncture économique

Sentence halieutique

Crise : les guides de pêche peinent de plus en plus à trouver des clients pour payer leurs vacances pêche à l’étranger.

Article du 23/08/2018 tiré du numéro 810-A du quotidien « Le poisson déchaîné » par Yves Prendrecher.

La conjecture économique est critique et se répercute sur tous les pans de la société de consommation. A l’instar d’autres professions, les guides de pêche subissent une baisse considérable de leur activité et de leurs revenus.

Pourtant, tout allait bien jusqu’ici : la plupart des guides trouvaient aisément des pêcheurs pour se payer des vacances aux quatre coins du monde moyennant conseils pêche et un peu de langue de bois. Mais la crise faisant, il semblerait que les pêcheurs aient de moins en moins recourt à leurs indispensables services.

Pour sauver leur activité, certains d’entre eux ont fait le choix de vendre leurs services à la FNPF et aux Fédérations départementales pour accompagner et encadrer les Ateliers pêche Nature. Apprendre à pêcher à des gamins dans une mare du Calvados semble moins attirant qu’accompagner de riches retraités en Nouvelle-Zélande mais nous parlons là de professionnels sérieux et avides de transmettre leur savoir avant tout.

Ainsi, les discours autrefois virulents envers les instances de la pêche semblent se radoucir et une coopération s’installe progressivement.

Ce bel exemple d’adaptation nous montre encore bien la formidable plasticité de certains guides de pêche, qui, en période de crise, savent se serrer les coudes, retourner des vestes et lécher du bois.

(Retrouvez Sentence Halieutique sur facebook : ici)

A propos de l'auteur

Pur produit tarnais, Iprere eut très tôt l’occasion de pêcher à peu près tous les poissons avec son père. Très rapidement, aucune pêche ne lui semble plus intéressante…