Les dernières nouvelles de la campagne Save The Blue Heart of Europe

Patagonia

En 2018, Patagonia a lancé une campagne mondiale visant à protéger les dernières rivières sauvages d'Europe contre une vague de 3 000 projets de barrages. Cette campagne s'est basée sur un long métrage documentaire intitulé Blue Heart, un site web et une pétition. Dans le cadre de la campagne Sauvez le cœur bleu de l'Europe, Patagonia a rejoint une communauté de groupes d'activistes à travers l'Europe qui luttaient déjà depuis des années contre l'explosion du nombre de barrages, notamment EuroNaturRiverWatchEcoAlbania et qui sont soutenus par Client Earth. Cet automne, nous avons pu lire des nouvelles encourageantes de cette campagne. Voici les communautés de presse Patagonia : 

"L'un des principaux sujets du documentaire était la rivière Vjosa, en Albanie - l'équivalent européen de la forêt amazonienne en termes de valeur écologique et d'unicité. La Vjosa, sauvage et sinueuse, est l'un des derniers fleuves sauvages et vivants d'Europe. Elle se caractérise par de magnifiques canyons, des tronçons de rivière tressés, des îles et des étendues, tandis que, dans certaines régions, le lit de la rivière s'étend sur plus de deux kilomètres de large. La quasi-totalité des affluents de la Vjosa sont à écoulement libre et intacts, constituant un incroyable réseau de rivières vivantes. Ce mois-ci, une série d'annonces historiques semblent susceptibles de protéger l'avenir de la rivière Vjosa. Le président albanais Ilir Meta et le premier ministre Edi Rama ont apporté leur soutien public à sa protection. Dans des déclarations séparées, les deux dirigeants ont annoncé qu'ils sont favorables à la création d'un parc national de Vjosa, qui assurera son avenir en tant que rivière sauvage et la protégera des projets hydroélectriques. Il a également été annoncé que le ministre albanais de l'environnement a rejeté la construction du barrage de Kalivaç, qui aurait détruit à jamais ce système fluvial unique. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Le travail des militants est évidemment loin d'être terminé - c'est l'occasion de protéger définitivement la rivière Vjosa. Tant que des risques subsistent, des groupes du monde entier se mobilisent pour soutenir la création d'un parc national et transformer ce discours positif en action définitive. Si le parc national de Vjosa doit être créé, il sera unique en son genre, car il deviendra le plus grand site de protection des rivières d'Europe, et ce sera une victoire, non seulement pour l'Albanie, mais pour toute l'Europe.

La décision de l'Albanie d'arrêter la construction de centrales hydroélectriques sur la rivière Vjosa a également été soutenue par le secrétariat de l'organisation internationale "Communauté de l'énergie". Lire la déclaration ici.

Dans la Fédération de Bosnie-Herzégovine, une percée a également été réalisée. La campagne, soutenue par des organisations environnementales du monde entier et soutenue publiquement par Leonardo DiCaprio (ici et ici) , suscite une grande attention de la part des médias locaux, du public et des politiques. Lors d'une réunion entre le gouvernement de la Fédération de Bosnie-Herzégovine et la Coalition pour la protection des rivières en Bosnie-Herzégovine, la volonté mutuelle d'aller vers un ralentissement et finalement une interdiction complète de la construction de petites centrales hydroélectriques a été convenue. Ceci a été confirmé par le Premier ministre Fadil Novalić lors d'une conférence de presse ultérieure. Il a déclaré "Nous devons systématiquement commencer à modifier la législation afin de ne pas soutenir des choses nuisibles. Les petites centrales hydroélectriques changent réellement la vie des communautés locales, en particulier celle des personnes vivant à proximité."

Quelques nouvelles de décembre :

"Mika Tibold, chef de la communauté des Brave Women of Kruscica, a été victime d'intimidation - elle a reçu des messages de haine, des menaces, a été harcelée en ligne et, pas plus tard que la semaine dernière, sa maison a été attaquée à coups de pierres. Cette femme courageuse et retraitée a toléré cette campagne d'abus visant à la réduire au silence. Mais l'attaque contre Mika est une attaque contre tous les militants de l'environnement. Et Patagonia tient à se montrer solidaire. Voici le post Instagram de Patagonia en soutien à cette activiste.

Sur une note plus positive, la Fédération de Bosnie-Herzégovine a annoncé que le gouvernement n'accorderait plus aucune subventions pour soutenir la construction de petites centrales hydroélectriques. C'est un grand pas vers la résolution de deux des principaux facteurs qui motivent la construction de barrages : l'argent et la corruption. Les derniers fleuves sauvages d'Europe ne sont pas encore sauvés - nous devons tirer espoir de cette nouvelle mais rester vigilants. Voici le post Instagram de Patagonia reconnaissant cette belle avancée dans un combat qui n’est pas fini. Pour plus d'informations, rendez-vous sur balkanrivers.net et sur le site Facebook des rivières des Balkans."

A propos de l'auteur