Migrateurs et changement climatique, thème des Rencontres Migrateurs 2021

Logrami

En France, et ce depuis plusieurs décennies, l’animation et le pilotage des programmes de gestion des poissons migrateurs amphihalins ont été confiés à des associations Loi 1901 communément appelées « associations migrateurs ». Chaque grand bassin hydrographique français dispose ainsi de son association qui œuvre pour cette cause emblématique de la biodiversité aquatique et de la continuité écologique au sein de nos hydrosystèmes.

Ces associations réalisent des études de connaissance, coordonnent des actions de terrain (souvent réalisées en collaboration avec les Fédérations Départementales de Pêche), gèrent des dispositifs de suivi à long terme des migrations (en particulier les stations de vidéo-comptage) mais elles mènent aussi des missions de sensibilisation et de communication auprès d’un large public.

C’est dans ce cadre que l’association LOGRAMI (Loire Grands Migrateurs) organise depuis de nombreuses années maintenant ses Rencontres Migrateurs, évènement destiné à faire connaître des études, suivis ou actions menés sur le territoire mais aussi à générer des échanges entre gestionnaires, scientifiques, naturalistes, pêcheurs,...etc.

En 2021, compte-tenu du contexte sanitaire, les Rencontres Migrateurs ont eu lieu dans une version 100% en ligne, au cours de 3 matinées (30 novembre, 1er et 2 décembre). Pour cette 10ème édition, le fil rouge des Rencontres était « la continuité dans le changement ». Vous aurez vite compris qu’il a beaucoup été question de climat et plus particulièrement des conséquences des changements hydro-climatiques sur les conditions de vie des grands migrateurs.

Lors de la 1ère matinée, il a été question de dresser un état des lieux des connaissances sur l’influence des conditions environnementales sur le cycle de vie et les migrations des espèces amphihalines. Puis les liens entre changements climatiques et continuité écologique ont été débattus lors de la matinée du mercredi. Enfin, des solutions pour faire gagner du temps (et donc de la survie) aux poissons migrateurs face aux changements climatiques ont été abordées.

Les présentations sont d’ores et déjà disponibles en ligne ! Vous pourrez télécharger au choix celles qui vous intéressent (ici) et/ou les visionner sur la chaine Youtube de LOGRAMI (ici). 

Il a évidemment beaucoup été question de hausse de la thermie, de baisse des débits, de décalage des périodes de migration. Avec des cas très concrets comme le nouvel aménagement de Poutès pour le saumon atlantique, la modélisation de l’échappement des anguilles argentées sur le Lac de Grand Lieu ou encore la cartographie du régime thermique des rivières par infrarouge aéroporté !

Bref, c’est passionnant et on vous conseille vivement d’aller les visionner !

A propos de l'auteur

Yann est originaire de Lyon et vit à Morzine aujourd'hui. Il pêche depuis l’âge de 6-7 ans après avoir attrapé le virus grâce à ses stages de pêche estivaux à l’…