Bilan et perspectives en Corrèze

Pêche Argentat

Depuis fin octobre, les pluies ont bien arrosé le département et nous sommes loin de la sécheresse de l’été dernier. La majorité des cours d’eau ayant un débit naturel sont hauts. Les rivières alimentées par les barrages sont encore plus hautes, par exemples la Dordogne est à plus de 200m³…donc il faudra rester prudent.

Comme les débits sont restés élevés tout l’hiver et que nous sommes sur des débits descendants les eaux sont relativement claires. De même le peu de neige et les températures plutôt clémentes font que les eaux sont plus chaudes que les autres années précédentes.

Les techniques payantes seront celles qui pêchent sous l’eau, en nymphe et noyée. Il ne faudra pas négliger non plus la pêche en sèche, les températures clémentes et un petit rayon de soleil peuvent être très bons à cette époque même par débit élevé.

Bonne ouverture à toutes et à tous !

Retrouvez Grégoire Ribert sur son site web : 

Grégoire Ribert

 

A propos de l'auteur

Grégoire RIBERT est basé à Argentat-sur-Dordogne. Guide moniteur depuis 2005, il est passionné de pêche à la mouche et bénéficie d’un formidable terrain de jeu, des…