We Van You Fish

Destination pêche en lac d'altitude : le Carlit (66)

pêche lac Carlit

La série des lacs du Carlit est située dans le département des Pyrénées orientales (66), à une altitude comprise entre 2150 et 2350m. C'est une destination de premier choix pour la pêche à la mouche en lac d'altitude dans les Pyrénées. Ces étangs, comme on les appelle ici, sont accessibles après une facile marche d'approche, depuis le barrage des Bouillouses, connu pour ses truites arc-en-ciel qui s'y reproduisent naturellement. 

Texte

Un site très fréquenté

On émerge sur les berges des premiers plans d'eau, le Viver et la Coumasse, en moins d'une heure de marche. Le site du Carlit est très touristique et le flot démesuré de voitures durant les mois de juillet/août a conduit à la mise en place d'un système de montées en navette sur le route menant au barrage des Bouillouses, où débute la randonnée. Le départ des navettes se faisant au niveau d'un vaste parking gardé entre 7h et 19h durant la haute saison (du premier week-end de juillet au premier week-end de septembre). En dehors de ce créneau, l'accès au lac des Bouillouses est possible en voiture.

Image
pêche Carlit
Image
pêche lac Carlit
Texte

La réglementation des lacs du Carlit est complexe et changeante, si vous découvrez les lieux, munissez-vous d'une carte IGN au 1/25 000 et du dépliant de la FDAAPPMA 66 afin d'éviter toute déconvenue.

Réserves et No-Kill tournants, interdiction de capture de l'arc-en-ciel jusqu'à la fin juin, tributaires en réserve, appâts naturels prohibés sont autant de mesures spécifiques au site (heureusement, le panneautage bien pensé est d'une grande aide sur place). Malgré ce côté contraignant, vu la richesse piscicole de ces plans d'eaux, et surtout la taille de certains spécimens, on peut dire que ces modalités de gestion siéent très bien au site.

Image
pêche lac Carlit
Légende
Fario méditerranéenne des Dougnes
Texte

Certes, la nature de l'écosystème contribue grandement à la qualité de pêche : située à altitude moyenne, et bénéficiant d'une influence climatique méditerranéenne, cette série lacustre est assez riche et permet un bon grossissement des poissons par rapport à d'autres lacs rocailleux voisins par exemple. Les fonds essentiellement sédimentaires sont riches en diptères et la végétation rivulaire en insectes terrestres. Ils apportent une nourriture conséquente aux salmonidés. La reproduction (que ce soit pour l'arc-en-ciel de souche, ou la fario méditerranéenne) fonctionne manifestement très bien grâce au réseau de tributaires, et les poissons capturables, avec leurs robes si particulières, valent vraiment le détour. En effet, rares sont les plans d'eau d'altitude abritant des poissons autochtones aussi typés.

Image
pêche lac Carlit
Image
pêche lac Carlit
Texte

Un matériel classique pour le moucheur montagnard

Niveau équipement, 2 cannes permettent de se sortir de toutes les situations : une classique 9' soie 4/5 permettra une pêche fine et discrète des bordures alors qu'un modèle plus puissant, capable de propulser une WF6 permettra de faire face en cas de journée très venteuse, de tricoter un train de chironomes au ras des herbiers, d'y animer un petit streamer, ou de tenter les arcs qui gobent au large en pleine journée. 

Petite particularité du site : la présence d'une grande quantité de caches et de refuges pour les truites (herbiers, bois morts immergés). Ainsi, il est risqué d'affiner exagérément le diamètre de la pointe du bas de ligne quand le besoin ne s'en fait pas vraiment ressentir (dès que les risées sont présentes en surface et malgré l'éducation des poissons, un 14/100 de qualité n'est pas superflu pour les mettre au sec).

De même pour les mouches qui fonctionnent, rien de bien révolutionnaire, si ce n'est qu'il vaut mieux proscrire les gros pompons à draguer, qui feront office d'épouvantail face à ces salmonidés très discriminants et craintifs. Il est important de garder à l'esprit que la biomasse de ces plans d'eau est riche et variée. Les salmonidés qui les habitent sont donc sélectifs. D'ailleurs, la nourriture disponible ne les rend pas très agressifs et vos mouches seront gobées en statique dans la plupart des cas. On utilisera donc plutôt les petites tailles des modèles classiques, surtout dans des teintes sombres. Les fourmis, sedges, sialis et terrestres sont d'actualité. La pêche au tandem sèche / chiro ou nymphe légère permettra de décider les plus gros individus moins régulièrement gobeurs. Lorsqu'on opte pour une prospection des bordures à vue, des nymphes légères classiques types pheasant tail sont également utiles. 

Image
pêche lac Carlit
Image
pêche lac Carlit
Texte

Des truites fréquemment en activité

Ces lacs sont fréquemment visités et les truites ont souvent une soie au dessus de la tête. La facilité d'accès n'arrange rien. Nombreux pêcheurs au fouet, au buldo, aux leurres, randonneurs bruyants, baigneurs et autres animaux pataugeurs doivent vous faire préférer la période du 15 août à la fermeture, plus calme que la pleine saison estivale. 

Malgré le dérangement, l'activité des truites est intense en pleine saison, et surtout durable tout au long de la journée. Les gobages au large sont très fréquemment visibles. De même, dans la plupart des lacs (surtout les plus petits et parsemés de joncs), beaucoup de poissons croisent au ras de la berge. 

Evidemment, comme dans tout lac de montagne, surviennent des moments plus calmes. Il est alors rentable d'opter pour une pêche itinérante des postes typiques du secteur qui ne manquent pas : bordures d'herbiers (les meilleurs sont ceux qui reçoivent le vent, en s'attardant sur les aspérités formées par la limite des joncs, même infimes) ainsi que les zones d'ombre, et les anses qui sont des postes appréciés des salmonidés et bien représentés au Carlit.

Image
pêche carlit
Texte

Un autre intérêt majeur de ce site est le fait de posséder une série de lacs très rapprochés (en général, une dizaine de minutes de marche suffit pour passer de l'un à l'autre) aux caractéristiques bien différentes. Ainsi, on peut fréquemment remarquer des périodes d'activité des poissons plus marquées dans certains petits plans d'eau (certains jours les truites sont prenables en bordure quasiment toute la journée), alors que rien ne bouge sur le voisin. D'autres lacs (comme le Llat) sont assez uniformes au niveau de la configuration des berges, mieux vaut s'y attarder lorsque les poissons sont actifs en surface car dans le cas contraire, la pêche itinérante des postes devient un peu hasardeuse.

Image
pêche Carlit
Texte

Une stratégie dictée par le bon sens :

La stratégie de pêche systématiquement adoptée par la majorité des moucheurs que vous croiserez consiste à propulser une soie de 6 ou 7 à plus de 25m du bord, dans le but de leurrer les truites actives en surface, qui gobent en pleine eau de minuscules insectes. Une pêche pour le moins aléatoire à cause des déplacements incessants des poissons, de la taille miniature des mouches qui fonctionnent et de la difficulté de ferrer efficacement à une telle distance.

Quand les conditions sont trop défavorables pour la pêche lointaine (si les risées rendent invisible la mouche par exemple) ou que la sélectivité des poissons du large est vraiment trop importante, il est alors plus rentable de se concentrer sur des individus moins ardus à capturer près des bordures (même si moins nombreux) et en particulier au niveau des postes précédemment évoqués (herbiers, berge au vent), en les pêchant à vue. L'effet surprise permet de réaliser quelques captures avec des modèles de mouche plus classiques. Par exemple sur de telles zones, les imitations crédibles d'insectes terrestres (sauterelles entres autres) font parfaitement l'affaire. Présentées au ras du bord, elles font réagir les poissons par opportunisme. Prospectez les postes délaissés, comme les couloirs d'eau entre les herbiers et la berge, même si la profondeur est faible, là où la plupart des pêcheurs passent sans même jeter un coup d'oeil. 

Arpenter les berges en pêchant à vue ou tenter les gobages lointains, voici les deux principales approches qui s'offrent à vous au Carlit. 

A noter que si vous bivouaquez au bord des lacs et que vous pêchez à l'aube, il est très intéressant de se déplacer très discrètement sur les bordures et des prospecter les tout premiers centimètres au ras de la terre ferme. A la faveur du calme nocturne, les farios viennent se coller à la berge. Les posés doivent être doux, seule la partie terminale du bas de ligne doit toucher l'eau. N'essayez pas de voir ces poissons, la faible luminosité vous obligerait à trop vous approcher ce qui les ferait fuir.

Image
pêche lac Carlit
Texte

Toutefois, il arrive qu'à certains moments de la journée, le lac se trouve véritablement en ébullition, littéralement couvert de gobages, souvent à cause d'une éclosion massive. La pêche n'est pas simple pour autant, dans la mesure où les truites sélectionnent de très petits insectes dans la pellicule de l'eau ; situation assez frustrante pour le pratiquant habituel en lac de haute montagne, pas toujours habitué à voir la quasi totalité de ses imitations habituelles systématiquement refusées !

Dans ce cas précis, à défaut de trouver l'imitation exacte des insectes prisés (fourmis ailées ou chironomes dans la majorité des cas), diminuer la taille de l'artificielle et opter pour une couleur sombre est souvent rentable. Il faudra justement avoir dans sa boîte à mouches, différents modèles de fourmis (brunes ou noires) ainsi que des chironomes émergents noirs très sobres dans le montage, sur hameçon de 18 ou 20. Selon les locaux, certaines mouches sombres à reflets violacés ont parfois les faveurs des truites.

Avec ces mouches miniatures, on prendra bien soin de décaler légèrement le ferrage de façon à piquer les poissons de façon optimale.

Au niveau de la tenue des truites, les farios se postent plus volontiers au ras des joncs en bordure et dans les postes réduits, alors que les arcs-en-ciel patrouillent d'avantage en plein eau (bien sûr, ces indications souffrent d'exceptions). D'ailleurs, le caractère grégaire des truites arc-en-ciel se vérifie régulièrement. Pour le pêcheur désireux de mettre au sec une véritable arc sauvage de la souche Bouillouse, sachez que la quasi totalité des lacs de cette série en est pourvue.

En fin de saison, les berges sont plus calmes et les poissons sont au top de leur forme, le moindre individu de plus de 30 cm vous donnera du fil à retordre. Vous aurez alors le loisir de tenir entre vos mains une de ces magnifiques farios dorées méditerranéennes ou bien une arc sauvage, parsemée d'innombrables points noirs.

Image
pêche lac Carlit
Légende
Fario méditerranéenne de 45cm typique du secteur
Texte

 Infos pratiques :

Le site de la FD66 : ici

Articles lacs de montagne associés : 

Les meilleurs postes

Comment choisir le parcours ?

Image
pêche Carlit