Duel toc : Delacoste Aerius 380 vs Native NII 380

Delacoste Native

Parmi les cannes toc récentes figurent deux anglaises de 3m80 destinées aux pêches en dérives naturelles et dont les prix de vente sont assez proches : la Delacoste Aerius et la Native NII. Focus sur leurs caractéristiques techniques.

Texte

La canne anglaise de 3m80, quelle utilisation ?

Comme évoqué dans notre article sur le choix de la canne toc, les cannes à anneaux de type anglaise présentent de nombreux avantages, notamment un confort de pêche inégalé.

La longueur 3m80 est généralement plébiscitée par les pêcheurs qui sillonnent les grands cours d'eau en prospectant en dérives aval. Les références modernes restant assez maniables, cette longueur peut également être choisie pour sa polyvalence et par ceux qui souhaitent "porter" d'avantage leur montage à l'aplomb du scion ou à proximité, en petites et moyennes rivières. 

TESTS STATIQUES ET MESURES

Comme sa petite soeur en 330, la nouvelle Delacoste Aerius 380 se présente avec un blank mat et 2 anneaux de départ double pattes SIC suivis de 11 monopattes. Les ligatures noires possèdent un liseré argent. La poignée liège surmonte un porte-moulinet à vissage vers le bas. Cette canne 4 brins est vendue dans une housse.

De son côté, la Native NII 380 possède un blank noir mat dont le talon possède une finition gloss. Les ligatures sont noires, avec liseré gunmetal au niveau des emmanchements. Le jeu d'anneaux Seaguide SIC est composé de 2 anneaux double pattes, suivi de 11 monopattes surélevés. La poignée liège possède un porte moulinet mouche classique à vissage vers le haut en aluminium dark titanium. Cette canne 4 brins est vendue dans une housse et un tube de transport cordura.

En matière de finition, ces deux références possèdent à la fois accroche-mouche et points d'alignement des brins.

Image
Delacoste Native
Image
Delacoste Native
Image
Delacoste Native
Image
Delacoste Native
Image
Delacoste Native
Image
Delacoste Native
Image
Delacoste Native
Image
Delacoste Native
Matériel

Delacoste Aerius 380

Marque
Delacoste
Série
Aerius
Longueur
380
Longueur réelle
383cm
Brins
4
Porte moulinet
Downlocking
Accroche mouche
Oui
Points d'alignement
Oui
Dimensions poignée
51 cm
Poids réel
161.00g
Anneaux
14
IP
68
ERN
8.63
AA
75°
PME
150.00g
PTE
311.00g
Prix
219.00€
Matériel

Native NII 380

Marque
Native
Série
NII
Longueur
380
Longueur réelle
381cm
Brins
4
Porte moulinet
Uplocking
Accroche mouche
Oui
Points d'alignement
Oui
Dimensions poignée
45 cm
Poids réel
165.00g
Anneaux
14
IP
43
ERN
5.35
AA
73°
PME
120.00g
PTE
285.00g
Prix
269.00€
Texte

DISCUSSION DES MESURES

PUISSANCE

En ce qui concerne la puissance déterminée de façon objective par la mesure de l'Effective Rod Number (ERN) dans notre test (voir le protocole), ces deux références sont très différentes : la Delacoste s'inscrit dans la tradition des cannes toc anglaises de ces dernières années, et reste similaire à la majorité de l'offre actuelle en la matière, alors que la Native se révèle beaucoup moins puissante, et donc adaptée aux pêches légères aux appâts naturels et en nymphe.

ACTION

Au niveau des actions caractérisées par l'Action Angle (AA), les deux cannes sont proches. Les angles formés par la scion avec le plan horizontal après chargement des cannes sont de 75° pour la Delacoste et 73° pour la Native. Ils se situent dans la "moyenne" de ce que l'on rencontre habituellement et attestent d'une certaine progressivité.

MONTAGE

Au niveau du montage, toutes les deux possèdent des porte-moulinets à visser. Celui de la Delacoste a la particularité d'être à vissage vers le bas, pour décaler le plus possible le moulinet vers la fin de la poignée et favoriser l'équilibre. La poignée de l'Aérius mesure 51 cm, contre 45 pour la Native.

Les 2 cannes possèdent un accroche-mouche et les pratiques points d'alignement des brins.

CONFORT

Au niveau du confort de pêche, le poids total à l'équilibre (PTE) de l'ensemble canne/moulinet de la Native (285 gr) est logiquement plus faible que celui de l'Aerius (311 gr), la Native étant moins puissante (le poids et l'équilibre d'une canne sont inversement proportionnels à sa puissance). La Delacoste s'en sort quand même très bien compte tenu de sa puissance, notamment en raison de son porte-moulinet down-locking. Elle s'équilibre parfaitement avec un moulinet d'environ 150 gr 'tel que le Loxus du même concepteur qui lui sied parfaitement !) alors qu'un moulinet d'environ 120 gr suffira pour la Native.

Découvrez les présentations des deux produits par leurs concepteurs respectifs, tout d'abord en vidéo pour l'Aérius :

Vidéo
Texte

L'avis de l'équipe Native sur la série NII :

"Les cannes de la série NII sont des cannes anglaises conçues pour la pêche en dérive, avec des nymphes artificielles et des appâts naturels. L’action de ces cannes est progressive, pour tirer le meilleur du blank en action de pêche : les lancers sont confortables sans forcer, y compris avec des poids légers, et l’action sans point dur permet de minimiser les décrochages intempestifs sur tous les poissons, tout en protégeant le bas de ligne sur les truites de belle taille. Le point d’équilibre de ces cannes est décentré vers le bas, afin de rendre agréable la prise en main en action de pêche, et de minimiser les tensions dans le bras après de longues heures de pêche, sans pour autant avoir à y associer un moulinet trop lourd. La finition de la canne est sobre et qualitative, avec des ligatures noires, de discrets liserés gunmetal sur les emmanchements, et un blank mat pour une discrétion maximale."

Et sur la 3m80 en particulier :

"Cette version en 3,80m constitue un standard adapté aux moyennes et grandes rivières présentant des débits classiques à fort. Dans la lignée de l’ADN qui est désormais celui des cannes Native, il s’agit d’une association de force, de douceur et de réactivité qui rassemble toutes les qualités d’un excellent outil pour toutes les pêches en dérive naturelle."

Image
Delacoste Native
Texte

L'AVIS DE LA RÉDACTION

Voilà 2 modèles en 3m80 aux caractères bien trempés qui combleront des pratiquants aux attentes très différentes :

Avec sa puissance "standard" et son action rapide, la Delacoste Aerius se destine aux pêcheurs qui souhaitent une 380 "à tout faire", capable à la fois de propulser des montages de poids moyens à lourds à distance en grandes rivières comme de pêcher d'avantage "à l'aplomb" en milieux plus petits, dans des coups tordus qui pardonnent peu les mouvements et ferrages de grande amplitude. Plus généralement, elle se destine aux pêcheurs souhaitent une canne plutôt autoritaire, travaillant proche de la pointe... les fidèles de la marque ne seront pas dépaysés !

De son côté, la NII, avec sa puissance plus faible, est une pure canne de pêche en grandes rivières, destinée aux pêcheurs qui apprécient les courbures de blank prononcées et les pêches ultra-légères. Elle pliera même sur des poissons de taille moyenne et travaillera sur une plus grande longueur de blank que l'Aérius. 

Ces 2 cannes partagent une conception 4 brins qui minimise l'équilibre et des finitions communes.

Bon choix !

Texte

LIENS UTILES : 

Le protocole de test : ici

Le site de Marc Delacoste :

Delacoste

 

Le site Native :

Native Pêche truite

A propos de l'auteur