Test longue durée : les chaussures de Wading Andrew Creek

Andrew Creek

Vous le savez, à Truites & Cie, nous affectionnons l'exhaustivité et l'objectivité en toutes circonstances ! Pour ce qui est de l'équipement wading, nous avons pris le parti d'effectuer des essais longue durée pour pousser le matériel dans ses derniers retranchements. Nous ouvrons le bal avec ces chaussures de wading Creek de la marque Andrew, fabriquées à Montebelluna dans le nord de l'Italie.

Texte

Test statique

Les chaussures Andrew creek sont fabriquées par la célèbre maison Andrew en Italie, selon des procédés ancestraux quasiment artisanaux. L'entreprise possède une expérience de plus de 40 ans dans la confection de chaussures de montagne (trek, alpinisme...etc) et de modèles professionnels sécurisés entres autres (forestier..etc). Certes, avec plus de 800 gr par chaussure, on s'aperçoit de suite qu'elles ne rentrent pas dans la catégorie des ultra-light (ce n'est pas ce que le cahier des charges prévoit !), mais par contre elles inspirent sacrément confiance niveau solidité. Une fois chaussées, le maintien de la cheville est ferme. Le confort de pêche reste bon grâce à une souplesse relative des matériaux composant, mais attention, ce ne sont clairement pas des chaussures minimalistes. 

4 types de semelle sont disponibles : 

  • vibram sans clou
  • vibram avec clous
  • feutre sans clou
  • feutre avec clous

2 couleurs disponibles : orange et gris

Information importante : la pointure indiquée tient déjà compte des chaussons en néoprène des waders. Ainsi, si vous chaussez du 44 en chaussure de ville, prenez aussi les chaussures Andrew en 44.

Les caractéristiques les plus importantes (données fabricant) :

  • Tissu premium Andrew, résistant à l’abrasion et à l’usure.
  • Caoutchouc de protection très élastique et résistant à l’abrasion, amortissant les chocs.
  • Semelles en caoutchouc Vibram 7130 New Boulder (made in Italy) avec ventouses anti-glissement (avec ou sans clous tungstène) ou semelle en feutre (avec ou sans clous tungstène).
  • Semelles intermédiaire en polyuréthane-Bi-Density.
  • Boucles en acier inoxydable avec roulements à billes Easy Roller pour moins de frottement.
  • Lacets imperméables longue longévité.
  • Conviennent à l’eau salée.
Vidéo
Image
Andrew Creek
Légende
Etat de l'extérieur de la chaussure après environ 1200h d'utilisation
Image
Andrew Creek
Légende
Etat de l'intérieur de la chaussure après environ 1200h d'utilisation
Image
Andrew Creek
Légende
Etat de la semelle après environ 1200h d'utilisation
Image
Simon Scodavolpe
Texte

L'avis de Simon Scodavolpe, rédacteur en chef de Truites & Cie : 

"Voici maintenant 4 saisons complètes que j'utilise les chaussures Andrew Creek en taille 44 semelle Vibram (je chausse exactement du 44 en pointure ville), à raison d'une centaine de sorties pêche par saison. J'ai choisi le vibram car je pratique à 90% en milieux caillouteux de montagne, en parcourant à chaque sortie un linéaire relativement important dans la rivière et des marches d'approche également parfois longues. Le moins qu'on puisse dire, c'est que je ne suis pas un exemple au niveau du degré d'attention porté au matériel : les conditions de stockage notamment ont été assez calamiteuses ; je ne compte plus les épisodes de gel/dégel que le tissu a du subir, lors de nuitées briançonnaises dans le coffre de la voiture par -10°C par exemple. Je n'ai apporté absolument aucun traitement à cette paire de chaussure."

    Image
    Andrew Creek
    Légende
    Les Creek ont suivi le rédac' chef en Laponie...
    Image
    Andrew Creek
    Légende
    ... comme au bord de la Green River dans l'Utah
    Texte

    "Vous trouverez ci-dessous des photos qui attestent de leur état après environ 1700/1800h de pêche et un changement de semelle après 1200h de pêche environ (chiffres évidemment approximatifs et plutôt minimisés). Elles ont désormais rendu l'âme car des cailloux s'infiltrent à l'intérieur depuis deux ou trois sorties.

    Autant dire qu'en cas d'utilisation "normale", il ne fait aucun doute que la barre des 2000h de pêche puisse être atteinte. Je les conseille à tous ceux qui se soucient un temps soit peu de l'emprunte carbone de leur matériel, et plus généralement à ceux qui ont une grosse fréquence de pêche, en particulier dans les milieux montagneux qui mettent les chaussures à rude épreuve."

    Image
    Andrew Creek
    Légende
    Etat de l'intérieur de la chaussure après environ 1800h d'utilisation
    Image
    Andrew Creek
    Légende
    Etat de l'extérieur de la chaussure côté externe après environ 1800h d'utilisation
    Image
    Andrew Creek
    Légende
    Etat de l'extérieur de la chaussure côté interne après environ 1800h d'utilisation
    Image
    Andrew Creek
    Légende
    Trou sur le devant de la chaussure après environ 1800h d'utilisation
    Texte

    Les chaussures Andrew Creek en quelques chiffres :

    • semelle lisse après 1000h de pêche
    • rupture des lacets après 1200h
    • rupture du tissu Andrew et infiltration des premiers cailloux après 1800h de pêche (soit 450 sorties de 4h)
    Texte

    Liens utiles

    Les chaussures Andrew Creek en ligne : 

    1000mouches

    Les semelles vibram à utiliser lors du ressemelage : ici

    Les semelles en feutre à utiliser lors du ressemelage : ici

    Les autres tests Andrew :

    Andrew

    A propos de l'auteur