Duel mouche : JMC Performer 10'9 #3/4 vs Thomas & Thomas Contact II 10'9 #4

JMC Performer vs Thomas & Thomas Contact II

Le duel mouche du mois d'avril réunit deux cannes récentes en 10'9 conçues pour la recherche spécifique des truites moyennes à grandes en nymphe au fil : la JMC Performer 10'9 #3/4 et la Thomas & Thomas Contact II 10'9 #4. 

Texte

Tests statiques et mesures

La série JMC Performer rompt avec la couleur verte des Compétition pour un revêtement brun mat. Le blank comporte un anneau de départ micro-fuji suivi de monopattes chromes. Les emmanchements sont inversés et des points facilitent l'alignement des brins. Le premier présente une graduation de mesure des truites entre 20 et 40 cm. La poignée liège pleine fleur possède un talon de combat démontable. Un kit de 3 masselottes de 10 grammes chacune permet d'équilibrer parfaitement la canne quel que soit le moulinet choisi. Cette canne 4 brins est livrée dans un tube compartimenté orange.

De son côté, cette nouvelle série Contact II est proche de la série Contact originale : elle reprend notamment le motif spiralé gris ardoise du blank et les ligatures bruns olives. Le numéro de la canne est toujours présent au niveau des premiers emmanchements de façon à faciliter l'alignement des brins. Les composants de la série Contact sont également retrouvés, notamment la poignée en liège de qualité maximale (extra flor), l'anneau de départ en titane/silicium suivi de monopattes recoil et le talon de combat en liège. Le porte-moulinet en aluminium anodisé garde son insert en loupe de frêne mais devient down-locking. Cette canne 4 brins est livrée dans une housse made in USA et un tube aluminium.

Image
JMC Performer vs Thomas & Thomas Contact II
Image
JMC Performer vs Thomas & Thomas Contact II
Image
JMC Performer vs Thomas & Thomas Contact II
Image
JMC Performer vs Thomas & Thomas Contact II
Image
JMC Performer vs Thomas & Thomas Contact II
Image
JMC Performer vs Thomas & Thomas Contact II
Image
JMC Performer vs Thomas & Thomas Contact II
Matériel

JMC Performer 10'9 #3/4

Marque
JMC
Série
Performer
Longueur
10'9
Longueur réelle
326cm
Soie
#3/4
Accroche mouche
Non
Points d'alignement
Oui
Brins
4
Poids réel
94.00g
Anneaux
13
Premier anneau
33cm
Dimensions poignée
23x170mm
Porte moulinet
Uplocking
Talon de combat
Oui
PME
190.00g
PTE
284.00g
IP
30
ERN
3.42
AA
70°
CCF
72cpm
Prix
439.00€
Matériel

Thomas & Thomas Contact II 10'9 #4

Marque
Thomas & Thomas
Série
Contact II
Longueur
10'9
Longueur réelle
327cm
Soie
#4
Accroche mouche
Oui
Points d'alignement
Non
Brins
4
Poids annoncé
89.00g
Poids réel
92.00g
Anneaux
12
Premier anneau
35cm
Dimensions poignée
25x165mm
Porte moulinet
Downlocking
Talon de combat
Oui
PME
170.00g
PTE
262.00g
IP
34
ERN
4.01
AA
70°
CCF
73cpm
Prix
849.00€
Texte

DISCUSSION DES MESURES

PUISSANCE

En ce qui concerne la puissance, ces deux références sont proches : les deux puissances annoncées sont sur-estimées d'1/2 numéro de soie. La JMC Performer est une vraie #3 (ERN à 3.42) et la Thomas & Thomas est une #3/4 (ERN à 4.01).

ACTION

Au niveau des actions caractérisées par l'Action Angle (AA), les deux cannes sont identiques : elles partagent le même AA à 70°, ce qui les classe dans la catégorie fast (AA supérieur à 66°).

RÉACTIVITÉ

Caractérisée par la fréquence d'oscillation en cpm, la réactivité est indicatrice de la capacité de pêche en sèche. Pas de surprise à ce niveau, la logique est respectée : les puissances réelles étant proches, les fréquences le sont également (72 cpm pour la JMC et 73 cpm pour la Thomas & Thomas). Il est donc tout à fait envisageable de pêcher en sèche avec ces 2 cannes. On choisira de préférence une soie de 3 pour la Performer et une 3 ou 4 pour la Thomas & Thomas, selon la distance de pêche et les conditions.

MONTAGE

Au niveau du montage, plusieurs paramètres ont été considérés et notamment la distance du premier anneau à la poignée. En effet, lorsqu'on pêche en nymphe au fil canne haute, la soie est susceptible de former un ventre si ce premier anneau est trop éloigné de votre main gauche. Une distance à la poignée inférieure à 40cm est généralement préconisée pour limiter ce phénomène. Avec 33cm pour la JMC et 35cm pour la T&T, ces deux cannes font jeu égal et sont parfaitement adaptées à ce pour quoi elles ont été conçues. De plus, ces distances ne sont pas trop proches, ce qui les rendent compatibles avec l'utilisation d'une soie standard pour la pêche en sèche.

Pour ce qui est des longueurs et épaisseurs des poignées, notons que celle de la JMC est relativement fine (23mm) alors que celle de la Thomas & Thomas est assez courte (165mm) ce qui permet, malgré son porte-moulinet downlocking, de conserver l'annulaire sur la gâchette du moulinet semi-auto pour les adeptes de ce type de moulinet.

Côté finition, la JMC possède des points d'alignement des brins alors que la Thomas est dotée d'un accroche-mouche et de repères d'alignement sur le premier brin grâce au numéro de série de la canne.

CONFORT

Au niveau du confort de pêche, la Thomas & Thomas prend logiquement l'avantage, grâce à son porte-moulinet down-locking qui décuple l'équilibre (cette Contact II est plus puissante que la Performer mais son PTE est une vingtaine de gramme inférieur). Un moulinet vide d'environ 140/150 gr sera parfaitement adapté. 

Toutefois, notons que la JMC s'en sort bien compte tenu de son porte-moulinet classique à vissage vers le haut et de son prix. Selon le nombre de masselotes fixées au niveau du talon, elle pourra recevoir un moulinet vide de 130 à 170 gr.

Image
Julien Daguillanes
Texte

L'avis de Julien Daguillanes, champion du monde 2016 de pêche à la mouche, sur la JMC Performer 10'9 #3/4 :

"J'ai eu l'occasion de pêcher avec plusieurs références de la gamme Performer, mais il manquait une canne assez puissante pour combattre sereinement les poissons de tailles correctes sur les rivières puissantes.

Courant 2020, une nouvelle venue est arrivée pour être testée, une 10'9 soie 3/4. Au niveau puissance, elle n'a rien à voir avec les autres modèles de la gamme. Je la classerais même dans la catégorie des cannes de puissance #4. J'ai pu tester cette canne pendant plusieurs jours dans les rivières puissantes des Pyrénées avec des poissons sur-vitaminés, et je peux dire qu'il y a du répondant. La canne plie mais la réserve de puissance est là. Une canne doit toujours être adaptée aux poissons que l'on pêche, et cette canne est clairement faite pour les poissons combatifs des grandes rivières, où elle permet d'abréger les combats.

On peut se permettre de lancer des nymphes lourdes dans de grandes veines tout en gardant le contrôle de la ligne. On peut aussi pêcher en sèche ou sèche/nymphe avec cette canne mais sa longueur fait que ce n'est pas vraiment sa vocation première. Elle permet quand même de pêcher fin sans trop de risque de casse.

Après plusieurs heures de test (en compagnie de mon ami Jean Guillaume Mathieu venu dans les Pyrénées), on peut dire que cette canne a entièrement sa place dans la gamme des Performer et la complète parfaitement."

Image
Joe Goodspeed
Texte

L'avis de Joe Goodspeed, concepteur des cannes Thomas & Thomas, sur la Contact II 10'9 #4 :

" La Contact II 10'9 #4 est une canne polyvalente possédant un certain nombre d'utilisations possibles. Elle est principalement conçue pour pratiquer la nymphe au fil moderne avec des nymphes de taille moyenne à grande et des pointes de 14/100 environ. Cette canne est un excellent choix pour les coins où les débits et la taille des poissons nécessitent plus de puissance et de répondant, ou pour les pêcheurs qui souhaitent alterner nymphe et streamer. Elle a la puissance adéquate pour ferrer efficacement avec des streamers de 2, tout en offrant la courbe progressive et la réactivité que l'on trouve avec les Contact II de puissance inférieure. Elle pourra lancer efficacement avec une soie WF4F standard, idéale pour passer en sèche, ou en sèche/nymphe. "

Image
Pêche mouche
Texte

L'avis de la rédaction

D'un point de vue purement technique, ces deux cannes sont assez proches : montages cohérents, même action, même capacité de pêche en sèche, seules de légères différences de puissance et de confort de pêche les distinguent. Leur longueur de 10'9 les destine à la pêche des rivières moyennes à grandes. Si l'on vise spécifiquement les poissons plutôt gros (au delà de 40cm), la Thomas & Thomas apparaît comme un peu mieux adaptée. De son côté, la Performer, avec sa puissance réelle #3, est un modèle de polyvalence ! Elle permet de pêcher très léger (elle est parfaitement capable de lancer un tandem sèche/nymphe avec une bille de 2.4mm en pêchant à l'espagnole) comme de mater les beaux poissons des Pyrénées Centrales (voir le commentaire de Julien Daguillanes à ce propos). 

Evidemment, au-delà des chiffres, plusieurs éléments justifient la différence de prix : pays de fabrication (Corée pour la JMC et Etats-Unis pour la Thomas), look, finitions...etc. Le caractère et le prestige du montage made in USA se retrouvent au niveau de la facture, c'est bien normal. Et comme l'importance accordée à ces paramètres dépend du pêcheur, on ne prendra évidemment pas position sur ce point !

Texte

LIENS UTILES

Le protocole de test des cannes à mouche

Comment choisir sa canne à nymphe

Les cannes Performer accessibles en ligne chez nos partenaires :

 

easyfly

 

fusion fly fishing

 

1000mouches

Les autres tests JMC : 

Jmc Fly Fishing

 

Le site du Moulin de Gémages, importateur exclusif Thomas & Thomas :

Le Moulin de Gémages

 

Les autres tests Thomas & Thomas ici :

Thomas & Thomas

 

A propos de l'auteur