Duel mouche : Maxia SX4 10'8 #3 vs Thomas & Thomas Contact II 10'9 #3

Maxia SX4 10'8 #3 vs Thomas & Thomas Contact II 10'9 #3

Notre duel de septembre fait un focus sur 2 cannes nymphe au fil haut de gamme de longueurs/puissances identiques et fabriquées dans leurs pays de conception respectifs : l'espagnole Maxia SX4 10'8 #3 et l'américaine Thomas & Thomas Contact II 10'9 #3.

Texte

Tests statiques et mesures

Côté look, cette nouvelle série Contact II est proche de la série Contact originale : elle reprend notamment le motif spiralé gris ardoise du blank et les ligatures brunes olives. Le numéro de la canne est toujours présent au niveau du premier emmanchement de façon à faciliter l'alignement des brins. Les composants haut de gamme de la série Contact sont également retrouvés, notamment la poignée en liège de qualité maximale (extra flor), l'anneau de départ en titane/silicium suivi de recoil monopattes et le talon de combat en liège, apportant confort et équilibre. Le porte-moulinet en aluminium anodisé garde son insert en loupe de frêne mais devient down-locking. Cette canne 4 brins est livrée dans une housse made in USA et un tube aluminium.

Pour cette série SX, Maxia rompt avec les ligatures jaunes des MX et passe au vert ! Ces liserés sont présents au niveau des emmanchements et du premier brin. Le blank est toujours brut, très peu verni et doté d'anneaux recoil monopattes et de ligatures noires. Le moulinet en alu gris présente un insert vert bouteille, la forme de la poignée ne change pas par rapport aux MX. Cette canne 4 brins est livrée dans une housse et un tube aluminium carré vert, entouré du classique filet plastique bleu anti-rayure de la marque.

Matériel

Maxia SX4 10'8 #3

Marque
Maxia
Série
SX4
Longueur
10'8
Longueur réelle
327cm
Soie
#3
Accroche mouche
Oui
Points d'alignement
Non
Brins
4
Poids réel
97.00g
Anneaux
13
Premier anneau
23cm
Dimensions poignée
26x185mm
Porte moulinet
Uplocking
Talon de combat
Non
PME
180.00g
PTE
277.00g
IP
31
ERN
3.57
AA
66°
CCF
77cpm
Prix
649.00€
Matériel

Thomas & Thomas Contact II 10'9 #3

Marque
Thomas & Thomas
Série
Contact II
Longueur
10'9
Longueur réelle
328cm
Soie
#3
Accroche mouche
Oui
Points d'alignement
Oui
Brins
4
Poids annoncé
88.00g
Poids réel
91.00g
Anneaux
12
Premier anneau
36cm
Dimensions poignée
25x165mm
Porte moulinet
Downlocking
Talon de combat
Oui
PME
165.00g
PTE
256.00g
IP
29
ERN
3.27
AA
65°
CCF
73cpm
Prix
849.00€
Texte

DISCUSSION DES MESURES

PUISSANCE

Les puissances réelles de ces deux références sont conformes aux puissances annoncées, à savoir #3. La Maxia est une "parfaite" #3 (ERN à 3.57 situé en milieu de fourchette) alors que la Thomas & Thomas (ERN à 3.27) est légèrement moins puissante et à la limite de la catégorie #2/3. Seul un pratiquant aguerri ressentira réellement cette petite différence.

Action

Au niveau des actions caractérisées par l'Action Angle (AA), ces deux cannes sont similaires (AA à 66° pour la Maxia et 65° pour la Thomas & Thomas) et d'action moderate fast. Ceux qui combattent de beaux poissons sur des fils fins et/ou souhaitent limiter au maximum le risque de décroche apprécieront les courbes harmonieuses et progressives de ces deux modèles. 

RÉACTIVITÉ

Elle est caractérisée par la fréquence d'oscillation (ou CCF) exprimée en cpm. Pas de surprise à ce niveau (cela semble être la tendance lourde au fil des tests), la logique est respectée (réactivité inversement proportionnelle à la longueur et proportionnelle à la puissance). La réactivité de la Maxia est logiquement supérieure (l'ERN plutôt bas dans la fourchette #3 de la Thomas & Thomas la "pénalise" un peu lors de l'épreuve). Pas de différence significative de réactivité entre ces 2 références donc ! Elles pourront pêcher en sèche avec une soie de 3 si le besoin s'en fait sentir.

MONTAGE et Confort

Premier point abordé qui se révèle primordial pour la pêche en nymphe au fil : la distance du premier anneau à la poignée. Avec respectivement 23 et 30 cm pour la Maxia et la Thomas & Thomas, ces 2 cannes présentent des distances parfaitement compatibles avec une pratique optimale de la nymphe au fil (pas de création de ventre dans la soie lorsqu'on pêche canne haute). 

C'est du côté de la poignée et du porte moulinet que les différences surviennent : 

Dans sa configuration originale, la Contact II vous sera livrée avec un porte-moulinet down-locking de façon à décupler l'équilibre (objectif atteint car le PTE est de seulement 256 gr). Que les adeptes des moulinets semi-auto soient rassurés, la poignée courte (165mm) permet de maintenir l'annulaire de la main qui tient la poignée sur la gâchette d'un Vivarelli par exemple. De son côté, la Maxia possède un porte-moulinet up-locking classique. Elle ne s'en sort quand même pas trop mal niveau équilibre (le porte moulinet choisi par la marque est assez lourd et ce surplus de poids près du talon permet de limiter le PME), son PTE est seulement 20gr plus important.

Enfin, niveau finition, toutes les deux possèdent un accroche-mouche mais pas de points d'alignement des brins.

Image
Pierre Kuntz
Texte

L'avis de Pierre Kuntz, membre de l'équipe de France de pêche à la mouche, sur la Maxia SX4 10'8 #3 :

" La Maxia SX4 10’8 #3 m’accompagne dans la plupart de mes sorties de pêche depuis 3 ans, c’est pour moi une canne parfaitement adaptée à la pêche en moyenne et grande rivière. Elle a été développée pour pêcher en nymphe en particulier avec les techniques modernes utilisées en compétition, c’est-à-dire avec une soie 0,55mm et un bas de ligne mono-filament. En action de pêche, sa rapidité la rend très agréable et permet de pêcher précisément et efficacement, même avec des fils fins. En matière de puissance elle s’utilise aisément avec une ou deux nymphes, de 2,5 à 4 mm et combat parfaitement les poissons de 20 à 50 cm. En d’autres termes c’est une canne de pêche en nymphe extrêmement polyvalente, qui sera adaptée à la plupart des situations que nous pouvons rencontrer au bord de l’eau. Elle s’équilibre parfaitement avec un moulinet semi-automatique tel que le JMC Yoto 30. Pour moi, elle fait partie des quelques meilleures cannes de pêche en nymphe disponibles sur le marché."

Image
Joe Goodspeed
Texte

L'avis de Joe Goodspeed, concepteur des Thomas & Thomas Contact, sur la Contact II 10'9 #3 : 

"Notre objectif avec les Contact II était d'améliorer la série Contact déjà très réussie et nous avons concrétisé ce projet global en trois ans.

Ce temps a été consacré à en apprendre davantage sur la science des matériaux et des structures de renforcement, à obtenir et à tester de nouveaux matériaux et à écouter les retours des excellents pêcheurs de notre pro-staff (ainsi que les tests comme ceux de Truites & Cie !). Nous avons également passé du temps à examiner les améliorations des composants (premier anneau épuré) et à concevoir un talon de combat plus petit et plus efficace pour le porte-moulinet down-locking de couleur noir mat. L'amélioration de la répartition des anneaux de la série originale Contact était un sujet de discussion fréquent avec les pros, et nous avons expérimenté un certain nombre d'options potentielles. La répartition finale sur ces Contact II est basée sur le concept selon lequel le premier point de contact entre la ligne et la main qui tient le liège est considéré comme le premier point dans la répartition des anneaux, de sorte que la transition de la main au premier anneau, puis aux monopattes Recoil s'apparente à une ligne droite qui minimise la création de ventre dans la soie ou le nylon.

Cette conception crée les meilleurs points de contact de ligne pour maximiser les propriétés du blank lors du lancer, la détection des touches et permet à la partie inférieure plus puissante de travailler pour combattre efficacement le poisson.

Dans l'ensemble, les nouveaux blanks sont conçus pour être des outils polyvalents de pêche à la mouche bien plus que de simples cannes à nymphe. Toutes les cannes Contact II ont une action douce et précise et une puissance fidèle au numéro de soie annoncée. Les nouveaux blanks ont une résistance exceptionnelle, permettant à des cannes peu puissantes de cibler les gros poissons , de les combattre et d'en venir à bout efficacement."

Image
Thomas & Thomas Maxia
Texte

L'avis de la rédaction

"Nympheuse polyvalente haut de gamme" : voici comment l'on pourrait qualifier ces 2 modèles ! "Nympheuse" en raison de leurs longueurs (quoiqu'un coup de sèche reste tout à fait dans leurs cordes même si ce n'est pas leur vocation première !). "Polyvalence" en raison de leur puissance réelle #3 qui permet de lancer des poids très légers (billes de 2.4 mm) sans pour autant avoir trop de rebond de scion s'il faut propulser des enclumes de 3.8 mm par exemple.

Enfin, les pratiquants un peu las des produits asiatiques standardisés auront là des cannes aux finitions originales avec du caractère, mention spéciale à la qualité du liège de la Thomas & Thomas (pour ce qui est du look, nous vous laissons vous faire votre propre avis avec les photos !).

Bon choix !

Texte

Liens utiles

Le protocole de test des cannes à mouche

Comment choisir sa canne à nymphe

Les cannes Maxia en ligne :

Caleri flyfishing

 

Les cannes Thomas & Thomas :

Le Moulin de Gémages

 

 

Les autres tests Maxia : 

Maxia

 

Les autres tests Thomas & Thomas ici :

Thomas & Thomas

A propos de l'auteur