Géovan

Test : Diamondback Ideal Nymph 10'10 #2

Diamondback Ideal Nymph

L'année 2022 a marqué un tournant majeur dans la carrière de Joe Goodspeed : après avoir brillamment conçu les séries nymphe au fil Contact et Contact II de Thomas & Thomas, Joe oeuvre désormais pour une autre entreprise américaine, DiamondBack, qui produit du matériel mouche à prix plus accessible. Sa patte, elle, est toujours bien présente, comme en atteste la présentation de cette Ideal Nymph 10'10" #2 :

Matériel

Diamondback Ideal Nymph 10'10 #2

Marque
Diamondback
Série
Ideal Nymph
Pays de fabrication
Corée
Longueur
10'10"
Longueur réelle
332cm
Soie
#2
Brins
4
Poids réel
84.00g
Blank
noir mat
Anneaux
12
Type
Monopatte
Premier anneau
37cm
Ligatures
marron
Poignée
24x165mm
Forme
Half Wells
Porte moulinet
aluminium gun metal
Serrage
Downlocking
Insert
bois
Talon de combat
Oui
Talon de combat
Liège
Accroche mouche
Oui
Points d'alignement
Oui
Packaging
tube cordura + housse
PME
170.00g
PTE
254.00g
IP
30
ERN
3.42
AA
68°
Prix
550.00€
Texte

DISCUSSION DES MESURES :

Le protocole Common Cents System a permis de caractériser la puissance et l'action de cette canne :

PUISSANCE

En ce qui concerne la puissance, 30 cents ont été nécessaires pour plier cette canne sur un tiers de sa longueur. Après conversion, cela donne un ERN à 3.42 et donc une puissance réelle #3, supérieure à la puissance annoncée.

ACTION

Avec un AA de 68°, l'action est fast (AA supérieur à 66°), mais proche de la catégorie moderate fast.

MONTAGE ET CONFORT

Le montage choisi par Joe Goodspeed pour cette canne est idéal pour la nymphe au fil et proche de celui des Thomas & Thomas Contact II qu'il avait mises au point : l'anneau de départ est à 36cm de la poignée, ce qui limite grandement la formation du ventre dans la soie lorsqu'on pêche canne haute. De plus (et c'est suffisamment rare pour être souligné), l'ensemble porte-moulinet/poignée est parfaitement compatible avec l'utilisation d'un moulinet semi-auto : le vissage vers le bas décuple l'équilibre de l'ensemble canne/moulinet et la longueur relativement faible de la poignée (165mm) permet de maintenir l'annuaire de la main qui tient la canne sur la gâchette.

Niveau particularité du montage, on trouve 2 anneaux de départ sur-élevés et 3 anneaux serpentiformes au niveau du scion, de façon à limiter les enroulements du nylon lorsqu'on pêche en nymphe "à l'espagnole" (avec du monofilament uniquement).

Côté finitions, on retrouve à la fois un accroche-mouche et des points d'alignement des brins.

Le confort de pêche est excellent : la canne s'équilibre avec un moulinet vide d'environ 150/160 gr (si on le garnit d'une soie ultra-fine). A titre de comparaison, son PTE est identique à celui de la Thomas & Thomas Contact II 10'9 #3 alors que la DiamondBack est légèrement plus longue et plus puissante (et bien moins chère)... très belle performance !

Image
Joe Goodspeed
Texte

L'avis de Joe Goodspeed, concepteur de la série Diamondback Ideal Nymph :

"Il y a deux différences majeures dans la construction des Ideal Nymph par rapport à mes précédents travaux de conception de cannes. 

La première, c'est que j'ai pu créer des mandrins avec une conicité précise nécessaire pour obtenir les actions et le retour de scion que je souhaitais, ce qui est essentiel notamment pour les cannes les moins puissantes.

L'autre différence majeure est que les blanks sont conçus avec des matériaux plus haut de gamme optimisant la résistance et la durabilité, et en utilisant les matériaux et les quantités de fibre les plus appropriés pour chaque brin.

Une caractéristique importante à noter sur ces cannes, ce sont les anneaux de départ monopattes. La plupart des cannes à nymphe ont un anneau de départ suivi d'un monopatte métallique, ce qui est un point de frottement élevé, et génère un freinage lors du lancer des nymphes. En utilisant un deuxième anneau céramique à faible friction, le bas de ligne est stabilisé et rebondit beaucoup moins sur les parois du premier monopatte à friction plus élevée (positionné en troisième position). Le deuxième anneau est également légèrement sur-élevé pour limiter la friction lorsque le blank est complètement plié par exemple en combattant un gros poisson, il est positionné au sommet de la courbure où s'exerce le plus de tension.

Toutes les cannes Ideal Nymph sont conçues pour que le scion se remette en place rapidement, avec une réserve de puissance importante par rapport au numéro de soie, qui d'ailleurs à mon avis, n'est pas un paramètre que nous devrions continuer à mesurer pour caractériser les cannes de pêche en nymphe, non conçues pour fouetter une soie... Car cela nous restreint dans notre volonté de concevoir les meilleures actions de canne à nymphe... Pour les cannes Ideal Nymph, je me suis libéré de ces codes et j'ai créé des outils en tenant moins compte de la norme AFTMA mais en optimisant plutôt les caractéristiques de performances en pêche en nymphe "sans soie" et la durabilité du produit."

Image
Diamondback
Texte

L'avis de la rédaction

A l'image de ses précédentes créations, Joe Goodspeed nous gratifie là d'un produit très cohérent destiné aux approches modernes en nymphe au fil : la longueur 10'10" du modèle testé le destine principalement aux cours d'eau moyens à larges (pour information, elle mesure à peine 2 ou 3 cm de moins que les 11' actuelles). Sa puissance #3 lui confère un grande polyvalence puisqu'elle sera à même de lancer un grand panel de poids de nymphe à partir de 2.4mm (jusqu'aux plus lourdes sans rebond de scion) et de combattre des truites et ombres de toutes tailles. Son action "rapide mais pas trop" produit une belle courbure durant les combats (à titre de comparaison avec la Thomas & Thomas Contact II 10'9 #3, cette nouvelle Diamondback sera un peu plus rapide).

Niveau montage, rien à dire : les anneaux sont correctement placés et l'ensemble poignée/porte-moulinet est parfaitement compatible avec l'utilisation d'un moulinet semi-automatique, désormais plébiscité par la majorité des pêcheurs en nymphe au fil.

En somme, Joe est parvenu à un niveau de technicité très important tout en contenant le prix grâce à une fabrication asiatique de haute qualité... pari réussi !

Texte

LIENS UTILES

Le protocole de test des cannes à mouche

Comment choisir sa canne à nymphe

Les cannes Diamondback en ligne et disponibles pour le marché français :

Diamondback

 

A propos de l'auteur