Yakavan

Test : Orvis Recon 10' #3

Orvis Recon

L'entreprise Orvis a été fondée en 1856 à Manchester dans le Vermont, par Charles F. Orvis. Aujourd'hui, c'est une institution dans le monde de la pêche à la mouche, bien au-delà des frontières américaines. Avec ses 1700 employés dédiés à la recherche et au développement, son réseau impressionnant de professionnels, elle fait partie des leaders internationaux des fabricants de matériel mouche. Toutefois, le savoir faire Orvis est toujours localisé aux Etats-Unis, où de nombreux produits du catalogue sont encore fabriqués. La gamme Orvis propose aujourd'hui un modèle de canne haut de gamme pour chaque déclinaison de la pêche à la mouche. Nous débutons une présentation de ces modèles par une référence née en 2015 et destinée aux pêches à la nymphe façon européenne : la Recon 10' #3.

 

 

Image
Orvis Recon
Texte

Test statique :

Si Orvis ose parfois des cannes au look très original (nous le verrons prochainement avec la série Helios 3), cette Recon fait résolument dans la sobriété. Avec sa couleur olive foncé et ses fines ligatures grises, elle reste discrète et classe. 12 anneaux ornent le blank (le premier SIC situé sur le premier brin est suivi de 11 anneaux serpentiformes chromés). La poignée cigare est constituée de liège pleine fleur et le porte moulinet gun avec insert en bois procurent à l’ensemble une allure très élégante. Un effort important a été effectué pour favoriser l'équilibre de l'outil : le porte moulinet est inversé et, élément plutôt rare pour une 10', le premier brin se termine par un fin talon de combat. Nous verrons lors des mesures que l'effet escompté est bien au rendez-vous. Cette canne 4 brins est livrée dans un tube de protection en alu. 

Image
Orvis Recon
Image
Orvis Recon
Image
Orvis Recon
Image
Orvis Recon
Image
AA Orivs Recon
Texte

Mesures : 

Le protocole Common Cents System a permis de caractériser l'action, la puissance et la réactivité de cette canne : 

En ce qui concerne la puissance, 28 cents ont été nécessaires pour plier la canne sur un tiers de sa longueur, ce qui donne après conversion un ERN à 3.12. Il classe donc la puissance de la canne comme une soie 2/3, la valeur d'ERN à 3.12 se situant au milieu de la fourchette [2.00 - 3.99]). Il est donc possible de pêcher efficacement avec une soie de 2 ou une 3, selon, comme d'habitude, le style de lancer du pêcheur et les conditions de pêche (degré de discrétion imposé par les poissons, présence de vent..etc etc). Avec un AA de 69°, l'action de la canne est fast (AA > 66°). Cette valeur reste toutefois dans la partie basse de cette catégorie, la canne n'est donc pas ultrafast. La fréquence à 74 est élevée et montre la polyvalence du produit. Le poids annoncé par le fournisseur est très juste (75 grammes annoncées pour 76 mesurées). L'impression de légèreté lors de la prise en main est confirmée par les chiffres, puisque le poids total de l'ensemble équilibré (PTE) est de 230 gr pour cette 10', ce qui la classe parmi les mieux équilibrées du marché dans cette gamme de longueur et de puissance. Enfin, le premier anneau est situé à une distance idéale : 42cm.

Image
Orivs Recon
Matériel

Orvis Recon 10' #3

Marque
Orvis
Série
Recon
Longueur
10'
Longueur réelle
306cm
Soie
#3
Brins
4
Action
Fast
Poids annoncé
75.00g
Poids réel
76.00g
Anneaux
12
Premier anneau
42cm
Poignée
24x177mm
Serrage
Downlocking
Talon de combat
Oui
PME
154.00g
PTE
230.00g
IP
28
ERN
3.12
AA
69°
CCF
74cpm
Texte

L'avis de Thibault Longis, importateur Orvis France :

"En dehors de l’Helios 2 10’ #3 qui présentait déjà de très bonnes aptitudes à la pêche en sèche et en nymphe au fil, aucune canne Orvis n’avait réellement fait l’objet d’un développement spécifique pour la pratique des différents styles européens de pêche en nymphe avant 2015. En raison des demandes des pêcheurs européens et particulièrement des français, l’équipe de développement d’Orvis a mis au point la Recon 10’ #3 en lui procurant une action parfaite pour la pratique de techniques modernes utilisées en rivière.  A propos de la fabrication : la gamme Recon est entièrement manufacturée aux Etats-Unis dans la fabrique de cannes Orvis à Manchester dans le Vermont. Les blanks sont fabriqués sur place, l’assemblage des éléments est réalisé avec une grande précision et les anneaux serpentiformes sont montés sur l’épine."

Image
Florian Caravéo
Texte

L'avis de Florian Caravéo, ambassadeur Orvis France et compétiteur du championnat de France D1 de pêche à la mouche :

"Mon expérience avec cette canne remonte à sa sortie en 2017. Dès la prise en main, je l'ai trouvée plus délicate que l’Helios 2 10’ #3, ce qui me permettait de mieux pêcher avec de petites nymphes et de réduire d’avantage les décrochages en compétition. C’est ma canne favorite pour les rivières d’une dizaine de mètres de large, que ce soit pour pêcher les truites ou les ombres ! Je l’utilise avec une soie Scientific Angler VPT WF3 et un leader de 12’ Trout Hunter Finess. Cette association est vraiment impeccable pour pêcher de manière polyvalente. Les amateurs de pêche à l’espagnole peuvent compter sur cette canne pour réaliser de beaux lancers. Côté moulinet, j’aime beaucoup l’Hydros SL 2 Orvis mais j’utilise aussi le JMC Yoto 30 sur lequel j’ai monté une soie des Source de Lozère n°2 et un bas de ligne pour la pêche à « l’espagnole ». La canne est vraiment très agréable à utiliser toute la journée en loisir comme en compétition, c’est une plume ! A la fois douce et précise, il est possible de pêcher très fin en nymphe et même en sèche ou en tandem sèche/nymphe. Minimisant les risques de casse ou de décrochage, la Recon 10’ #3 a toutes les qualités nécessaires pour se faire plaisir avec des poissons de toutes les tailles. Elle cache même bien son jeu et peut tout à fait mater des truites de plus de 50 cm…"

Image
Orvis Recon
Texte

L'avis de la rédaction :

Une canne haut de gamme made in USA qui se destine aux pêches fines (de par sa puissance modérée) en eaux rapides. Sa longueur standard 10' lui autorise tous types de milieux avec une prédilection pour les rivières moyennes. Grâce à sa réactivité et sa maniabilité, vous pourrez pêcher efficacement en sèche, sèche/nymphe et en nymphe à l'européenne, voire en noyée... elle sait tout faire ! A noter que le constructeur annonce un montage sur l'épine, ce qui devrait donc homogénéiser le comportement des différentes Recon produites. Une canne très pointue mais qui reste abordable en termes de prix (autour de 450euros), d'autant qu'elle bénéficie de la garantie Orvis 25 ans.

Texte

A propos de l'auteur