Guideline LPX

Les nymphes perdigones : montage et pêche

nymphe perdigone

Très en vogue depuis une dizaine d'années, cette nymphe tire son nom du mot espagnol perdigón qui signifie plomb de chasse. Cette analogie provient de la forme évocatrice de la nymphe et de son corps lisse. Née de l'esprit imaginatif de pêcheurs ibériques au début des années 2000, son usage s'est aujourd'hui démocratisé si bien que presque toutes les truites de la planète ont du croiser des perdigones ces dernières années !

Texte

Aspect

Les perdigones se caractérisent par un corps plutôt fin, conique et lisse, verni à la résine UV (application d'une lumière UV avec un stylo ou une lampe adaptée) et sans thorax poilu. Le corps est généralement constitué de (cliquer sur le nom du matériau pour le visualiser) :

... le tout pouvant être cerclé d'un fil de cuivre, d'un tinsel ou de tout autre fil de montage figurant une segmentation !

Image
perdigone
Légende
Les matériaux disponibles pour monter des perdigones sont très variés !
Bandeau
Texte

Couleur

Vu la diversité des matériaux disponibles pour monter le corps de la mouche, les gammes de couleurs potentielles sont quasiment infinies (il est également possible de produire ses propres tons par exemple en associant une couleur de lamelle à une couleur de sous-corps en fil de montage). Ainsi, selon le matériau choisi, une perdigone se révèle plutôt discrète ou au contraire flashy. De plus, il est possible de réaliser des perdigones associant de nombreuses couleurs différentes ! Le débutant doit s'en tenir aux plus classiques, en différenciant les coloris naturels (marron, noir, olive) des plus incitatifs (bleu, orange, chartreuse par exemple), sans dépasser 2 teintes par souci de simplification.

Parmi les modèles de perdigone les plus classiques, citons (avec le nom ibérique) entre autre la Falangista (noire à cul rouge), la Gasolina (vert olive) ou la Madera (moutarde).

Image
perdigone
Légende
Quelques modèles de perdigones éprouvés depuis de nombreuses années !
Texte

Conseils de montage

Veillez à n'appliquer qu'une fine couche de verni pour éviter les coulures et les bourrelets à la polymérisation, tout en la répartissant uniformément sur tout le corps de la mouche (à l'aide d'un cure dent ou en tournant l'axe des mâchoires de l'étau par exemple). Une résine UV relativement liquide est bien indiquée pour une répartition homogène.

Conseils d'utilisation

Comme leur aspect l'indique, ces mouches sont intéressantes pour figurer des proies petites et/ou denses et/ou flashy si l'on choisit des matériaux adéquats. Elles trouvent donc leur apogée lorsque :

  • la miniaturisation est de mise pour décider les poissons (par exemple si les truites consomment des proies très petites ou pour la pêche de l'ombre qui nécessite parfois de présenter des nymphes sur H20),
  • il est nécessaire de percer de forts courants (un corps lisse favorise une immersion rapide de la nymphe qui se retrouve plus vite près du fond),
  • les poissons réagissent à l'agressivité sur des couleurs criardes (bon nombre de matériaux disponibles pour monter les perdigones sont brillants et/ou disponibles dans des couleurs fluo intéressantes pour attiser l'agressivité des poissons).
Image
pêche perdigone
Légende
Pour percer les forts courants, des mouches denses type perdigone sont bien utiles
Marryat Tactical Pro

A propos de l'auteur