Casa Vera - Pêche à la mouche dans le Haut Aragon, Espagne

Test longue durée : Waders Hotfly Alpine Diver

Hotfly Alpine Diver

L'achat de nouveaux waders donne très souvent lieu à un choix difficile tant le nombre de références fiables est ridicule par rapport à l'offre pléthorique. Dans nos "tests longue durée", nous avons fait le choix de ne vous présenter que des modèles éprouvés par nos soins. En 2018, un modèle sans couture Hotfly de la boutique en ligne 1000mouches a attiré notre attention. Deux membres de l'équipe rédactionnelle au volume de pêche important ont alors débuté une mise à l'épreuve et vous racontent leur expérience aujourd'hui : 

Image
Hotfly Alpine Diver
Texte

Test statique :

L'originalité de ces waders Hotfly Alpine Diver réside principalement dans :

  • Le tissu microfibre respirant 5 couches fabriqué au Japon : il ne possède pas de coutures afin de limiter le risque de fuite. Les jonctions sont réalisées grâce aux nouvelles technologies de thermosoudage.
  • Leur système de bretelle permet de les transformer en pantalon très rapidement.

Niveau fonctionnalité, on retrouve :

  • 2 anneaux en D (D-ring) au niveau de chaque bretelle,
  • un porte outil de poitrine,
  • 1 grande poche de poitrine avec fermeture YKK et doublure polaire accessible latéralement (idéale pour réchauffer ses mains),
  • 1 poche de poitrine plus petite avec fermeture YKK,
  • 1 poche interne compartimentée servant d'accroche mouches,

Contrairement à de nombreuses références de waders, la coupe est plutôt près du corps (coupe dite "européenne" peu large et relativement haute pour favoriser les enjambées).

En 2019, 1000mouches a actualisé la version des Alpine Diver en passant à la V2. Voici les principales évolutions par rapport au modèle que nous avons testé :  

  • un chausson amélioré avec épaisseur augmentée (de 3.5 à 4mm) et jointures plus solides (meilleur ruban de protection),
  • guêtres néoprène plus durable que les précédentes qui étaient faites avec le tissu du waders 
  • ajout d'une poche interne transparente et tactile (possibilité de taper sur son téléphone sans le sortir de la poche),
  • nouvelles options de taille selon la morphologie du pêcheur.

Le tissu quant à lui est strictement identique.

Le prix de cette nouvelle version est de 399 euros.

NB : merci de consulter le site 1000mouches pour bien choisir la taille et n'hésitez pas à envoyer un mail pour vérification avant achat.

Image
Hotfly Alpine Diver
Image
Hotfly Alpine Diver
Image
Christian waders Hotfly
Texte

L'avis de Christian Guimonnet, auteur à Truites & Cie : 

"2018 m'a conduit comme presque chaque saison à changer de waders. C'est le modèle italien Hotfly Alpine Diver que j'ai été chargé de tester pour Truites & Cie. Pour tout dire, je n'attends qu'un minimum de confort en ce qui concerne ce genre de produit, et surtout une excellente étanchéité. Sur ce point l'essai est parfaitement concluant : à plus de 50 sorties (ce qui constitue ma moyenne saisonnière), mes chaussettes à la fin de journée de la fermeture étaient aussi sèches qu'au matin de l'ouverture de cette première saison. 

Au cours de la saison suivante en 2019, des micro-infiltrations au niveau des chevilles et de l'entre-jambe sont apparues aux alentours de la 30ème sortie (soit après environ 80 jours de pêche cumulés sur les deux saisons). Problème très rapidement résolu avec un peu d'Aquasure. Je rajoute que je marche beaucoup à la pêche et que je suis plus un arpenteur de ruisseaux et de rivières moyennes qu'un pêcheur statique attendant les gobages, il est important de le dire.

Je mesure 1m76 pour 72 kgs, et la taille M me convient tout à fait : bonne coupe et une parfaite aisance de mouvement. Je ne réfléchis pas pour l'instant à l'achat de prochain waders pour 2020, celui-ci devrait allègrement rempiler."

Image
Matt waders Hotfly
Texte

L'avis de Matthieu Vieilhescazes (fondateur de la marque Native et auteur à Truites & Cie) : 

"Allant de déception en déception en matière de waders respirants depuis plus d'une dizaine d'années, j'étais sur le points de craquer pour un Simms G4 lorsque notre rédac' chef préféré m'a fortement suggéré de tester un Hotfly Alpine Diver.

Pour être concis, l'absence de coutures et l'épaisseur de la matière dénotent avec la plupart des waders du marché, inspirant un fort sentiment de fiabilité à la première approche. Ce sentiment s'est confirmé au fil des utilisations, avec un tissu qui vieillit bien et ne devient pas poreux. Les passages dans des ronciers et par-dessus des barbelés ont impliqué quelques réparations à l'Aquasure (c'est un wader, pas une côte de mailles), mais le tissu lui-même (et encore moins les coutures, inexistantes) ne présente pas de défaillance. 

Alors qu'aucun modèle ne m'avait permis jusqu'à ce jour de pécher ne serait-ce qu'une saison complète au sec, y compris dans des modèles plus chers et de marques reconnues, les Alpine Diver ont tenu jusqu'à présent, et me permettent de rester au sec après deux années d'utilisation, soit environ 120 journées de pêche. Il ne s'agit probablement pas d'une révolution, mais le produit est fiable dans la durée, et c'est suffisamment rare pour être fortement souligné."

Texte

Lien utile :

Le modèle Hotfly Alpine Diver V2 en ligne :

1000mouches

 

Vidéo