Miquel Elexpuru, monteur expérimental du Pays Basque

Miquel Elexpuru

Monteur professionnel depuis plus de 20 ans, Miquel Elexpuru a acquis une solide réputation en Espagne, au contact de nombreux compétiteurs. Quand notre ami et membre de l'équipe rédactionnelle Glenn Delporte nous a présenté son approche, nous avons voulu en savoir plus ! Rencontre avec ce pêcheur basque passionné d'entomologie et de montage : 

Texte

Bonjour Miquel, pouvez-vous vous présenter brièvement ?

"J'ai commencé la pêche à l'âge de 16 ans à la cuillère et au buldo. Cette même année, j'ai commencé à monter mes premières nymphes et sèches. Un an plus tard, j'ai acheté ma première canne à mouche et la fièvre qui est encore présente a commencé à m'envahir... Dans ces années, les truites se nourrissaient davantage en surface qu'aujourd'hui, 90% de la pêche à la mouche se passait en sèche. Les années ont passé et nous nous sommes rendu compte que les poissons mangeaient moins en surface et nous avons du apporter une solution pour prendre des poissons durant les heures mortes de la journée. La pêche à la nymphe a commencé avec des mouches à corps plombés et des JIG, toujours accompagnés d'une nymphe de baetis."

Image
Miquel Elexpuru
Texte

Quelle est votre philosophie du montage de mouches ?

"Lors de la conception des mouches, nous essayons toujours de les rendre attractives pour la truite tout d'abord et deuxièmement pour les pêcheurs. Pour créer une bonne nymphe, il faut toujours se mettre à la place du poisson. Ce n'est pas évident car les truites voient différemment de nous, mais si nous passons de nombreuses heures dans la rivière, nous saurons déchiffrer les inconnues. L'objectif est de comprendre pourquoi elles attrapent une nymphe et pas une autre, en fonction des différents paramètres présents dans la journée de pêche... et comme il n'y pas pas deux journées similaires... ça complique la chose !"

Image
Miquel Elexpuru
Texte

D'où vous vient votre inspiration ?

"L'inspiration est toujours puisée dans la rivière et dans son écosystème. Pourquoi je dis cela : cela ne sert à rien de créer de nombreux modèles de nymphes et de sèches à la maison si nous ne les essayons pas dans la rivière... Les truites vont toujours nous remettre à notre place et nous montrer leur intelligence, c'est ce qui rend la pêche à la mouche passionnante. On a tous des profs dans le montage de mouche, dans mon cas, mon messie du montage est Shane Stalcup (NDLR : monteur de mouche américain disparu en 2011 à l'âge de 48 ans), un visionnaire pour l'époque, j'en profite pour lui rendre un petit hommage."

Image
Miquel Elexpuru
Texte

Quelles sont les principales caractéristiques de vos mouches ?

"4 mots clés :

INNOVATION : chaque année, il faut innover, pour cela il faut toujours essayer de nouvelles mouches. Parfois, il n'est pas facile d'aborder une rivière que vous ne connaissez pas avec de nouvelles nymphes. C'est cette difficulté que mon ami Cesar García Andrés et moi aimons tant.

EFFICACITÉ : les nymphes et sèches doivent toujours être très efficaces, cela ne sert à rien de valider un modèle après une demi-douzaine de truites, il faut l'essayer pendant plusieurs mois (automne, hiver, printemps) durant au moins trois années !

RÉSISTANCE : les clients nous parlent toujours de la résistance de nos nymphes et sèches, pour cela nous utilisons des vernis spéciaux qui leur confèrent une résistance maximale lors de la capture du poisson ou si nous tapons la nymphe contre les pierres.

ATTRAIT : je prends beaucoup de peine en cherchant à innover encore et encore pour rendre mes mouches très attractives, mais parfois des nymphes semblent très abstraites aux yeux des pêcheurs mais pas à ceux des truites, ça signifie "eureka" on a vu juste ! Les gens commencent à se creuser les méninges en se demandant comment une truite peut attraper une nymphe si abstraite... voici en quoi consiste la science de la rivière !"

Quels sont vos modèles préférés ?

"Le choix de mon modèle préféré est très difficile car c'est comme si vous deviez choisir entre l'un de vos enfants, ils ont tous leurs caractères propres qui les rendent spéciaux. Il faudra toujours choisir une nymphe en fonction de la lumière du jour (temps nuageux, soleil, etc.) du fond de la rivière et de la couleur de l'eau. Chez les compétiteurs, certains modèles ont acquis une grande renommée, je pense à la Nasa, Chalen, Tribrown, Candela II, Guide, Adventure, Oliva Champion ou la Marrón Champion."

Image
Miquel Elexpuru
Texte

À quel type de pêcheur/rivière sont-elles destinées?

"Ces mouches sont utilisées par des compétiteurs de haut niveau. Elles sont testées dans de nombreuses rivières d'Europe et d'Amérique, et je n'arriverai jamais à pêcher dans toutes les eaux qui reçoivent nos mouches. La conception de ces mouches les rend universelles, elles prennent du poisson quel que soit le pays dans lequel nous les utilisons, les retours de nos clients nous le confirment très souvent."

Merci Miquel et à bientôt pour plus d'informations sur vos mouches !

Image
Miquel Elexpuru
Texte

Liens utiles :

La présentation de Mikel et de ses mouches sur le site de Glenn :

Made in River

Le site de Mikel :

Mikelfly

 

A propos de l'auteur