La St Joe River, le petit joyau du nord de l’Idaho

Saint Joe River

Le nord de l’Idaho s’étale jusqu’à la frontière canadienne en une bande étroite située entre l’état du Montana à l’Est et l’état de Washington à l’ouest. Nous sommes au cœur du territoire des Westslope Cutthroats, poisson endémique du nord-ouest des USA. Nombreuses sont les rivières de cette région permettant de traquer cette magnifique truite ; Cœur d’Alène River, North Fork of the Clearwater, Lochsa River, Kelly Creek (rivière de référence dans les ouvrages américains consacrés à ce poisson), Selway River et bien d’autres… Loin des célèbres tailwaters (rivières sous barrages), ce sont toutes des cours d’eau au débit naturel. Ces rivières, traversant des forêts nationales, sont totalement libres d’accès, loin des traces de la civilisation et parfois uniquement accessibles en 4X4 au bout d’une longue piste.

Texte

Au fil de mes nombreux séjours dans cette région, j’ai eu l’occasion de pêcher à plusieurs reprises tous les cours d’eau précédemment cités mais c’est finalement vers la St Joe River que je reviens inexorablement. J’y vois deux raisons principales ; la qualité des poissons et le profil de la rivière. Si tous les bassins de cette zone abritent essentiellement des Westslope Cut, elles n’ont pas tout à fait la même robe selon les cours d’eau et les truites de la St Joe sont pour moi de loin les plus belles.

Image
Saint Joe River
Texte

Le paysage, quant à lui, et le profil de la rivière sont vraiment sublimes. Le cours d’eau sur sa portion la plus intéressante est longé par une route ou une piste rive droite. Et rive gauche, ce sont des falaises qui se terminent les pieds dans l’eau et sur lesquelles une végétation spécifique s’accroche composant des tableaux parfois japonisants.

Image
Saint Joe River
Image
Saint Joe River
Texte

La Saint Joe River prend sa source à 1977m d’altitude dans la Northern Bitterroot Range et coule vers l’ouest à travers la St Joe national Forest.  Après 225km, elle finit sa course dans le lac Cœur d’Alène à près de 650m d’altitude ce qui fait de sa partie aval, la rivière navigable la plus élevée au monde. Depuis sa source à la frontière entre Montana et Idaho, ce n’est qu’après une centaine de km de linéaire que la Joe traverse le minuscule village D’Avery puis vers l’aval se succèdent les petites villes de Calder, St Joe et St Maries.

Image
Saint Joe River
Texte

Une rivière préservée loin des grands axes

On n’arrive pas par hasard dans la vallée de la Joe. Si vous venez du sud de l’Idaho, depuis Boise, ce n’est pas moins de 8h00 de route qu’il vous faudra. Vous longerez un temps la Salmon River, peu intéressante pour la pêche si ce n’est lors des remontées saisonnières de Steelhead puis traverserez des villes sans charme et parfois industrielles comme Lewiston. Une traversée d’une Amérique profonde, pas toujours romantique et souvent pauvre mais finalement assez instructive sur ce pays et ses nombreux contrastes. Ce n’est qu’à partir de St Maries, quand on arrive dans la vallée de la St Joe que le paysage devient bucolique. Il vous faudra encore une bonne heure pour atteindre Avery où le côté sauvage de la rivière apparaît enfin.

Image
Saint Joe River
Image
Saint Joe River
Image
Saint Joe River
Texte

Arriver par le nord depuis le Montana est beaucoup plus agréable. Si c’est le tout début de votre séjour et que vous avez atterri à Missoula, vous pouvez faire étape à Superior. Le Big Sky Motel offre des chambres spacieuses et confortables (Prévoir cependant des boules Quies, l’interstate n’est pas loin) et un petit supermarché vous permettra de faire des provisions et même d’acheter votre permis de pêche. C’est de Superior que part la piste (Forest road 250) pour rejoindre Kelly Creek et, pour rejoindre La St Joe, il vous faudra rouler encore une dizaine de minutes jusqu’à St Regis pour prendre alors par la piste (Forest road 282) cap au sud. S’offre alors à vous un paysage de forêts à perte de vue, avec souvent des rencontres animalières au détour d’un virage (chevreuils, ours et même des loups…) et un point de vue magnifique lors du passage du col marquant la limite entre le Montana et l’Idaho.

A partir de la mi-septembre, les sous-bois se parent d’un rouge flamboyant et le trajet jusqu’à la rivière est un vrai régal. La Joe vous apparaitra finalement au détour d’un virage, après une longue descente, en limite amont du meilleur secteur de pêche. Difficile alors de ne pas s’arrêter immédiatement pour prospecter le premier pool qui s’offre à vous.

Image
Saint Joe River
Image
Saint Joe River
Texte

Sur la route de la conquête de l’ouest

La st Joe River mérite qu’on s’y attarde au moins pour deux jours pleins de pêche. Il faut alors loger au cœur de la vallée à Avery, minuscule hameau de 25 habitants (en haute saison !!!).

Image
Saint Joe River
Texte

Cabins By The Joe propose des chalets en bois tout confort, au bord de l’eau, à réserver le plus tôt possible car c’est souvent complet, surtout les WE.

Image
pêche truite Idaho
Texte

Ma préférence va au Avery Store & Motel où il est possible de louer des appartements rustiques et un peu vieillots mais spacieux et bien équipés. Vous y serez chaleureusement accueillis par Lisa et Pete. Ils disposent de 4 logements (75 à 125$ la nuit pour une à quatre personnes).

Image
pêche truite Idaho
Image
pêche truite Idaho
Image
pêche truite Idaho
Texte

Vous pourrez vous restaurer de quelques burritos et burgers dans la petite boutique qui fait à la fois station essence, magasin d’articles de pêches et de chasses, de T-shirt, de livres, de nourriture etc…et surtout passer des heures à discuter avec Lisa et Pete de la région et de son histoire. Car loger à Avery, c’est un peu remonter le temps... Nous sommes là sur la route de la ruée vers l’or et surtout à un lieu de passage de la voie ferrée qui a relié au début du siècle dernier, Chicago à l’océan Pacifique. Le chemin de fer n’est plus là depuis longtemps, mais nombreuses sont les peintures qui rappellent son passage et un petit musée a même été aménagé dans un wagon resté sur place. Pete vous parlera peut-être aussi du père Pierre-John de Smet et de son rôle d’indigénophile lors de la conquête de l’ouest, notamment auprès des indiens Nez Percés. Des moments inoubliables autour d’une bière fraîche après une journée au bord de l’eau.

Image
pêche truite Idaho
Image
pêche truite Idaho
Texte

De l’autre côté de la rue se trouve le Fly Shop de Dan Mottern ; Idaho Fly Fishing Company.

Dan saura vous guider vers les meilleurs secteurs de la rivière et vous conseiller sur les mouches à utiliser.

Image
pêche truite Idaho
Image
pêche truite Idaho
Image
pêche truite Idaho
Texte

Un exceptionnel terrain de jeu

Le meilleur secteur de pêche se situe entre Avery et l’arrivée dans la vallée de la route qui vient du Montana, 45km plus en amont. Un magnifique terrain de jeu, facilement accessible car la route longe au plus près la rivière. Je vous rassure, vous ne serez pas dérangés par la circulation car cette route qui ne mène nulle part n’est empruntée que par les pêcheurs et quelques chasseurs en saison. L’habitat sur cette zone est parfait pour les Cut.

Image
pêche truite Idaho
Image
pêche truite Idaho
Texte

Les pools profonds et les radiers se succèdent, les gros blocs immergés sont autant de caches et la rivière a, en de nombreux endroits, creusé son lit sous les falaises.

En amont, le débit est plus faible et rares sont les postes profonds qu’affectionnent ces truites quand l’activité des insectes est faible. Les poissons sont moins nombreux et surtout plus petits.

Image
pêche truite Idaho
Image
pêche truite Idaho
Image
pêche truite Idaho
Texte

En aval d’Avery, la rivière est plus large, ne longe plus la falaise et les coups sont moins bien marqués. La population et la taille des truites restent bonnes mais la pêche est beaucoup moins intéressante.

Image
pêche truite Idaho
Image
pêche truite Idaho
Image
pêche truite Idaho
Image
pêche truite Idaho
Image
pêche truite Idaho
Texte

Des règles simples pour protéger ces magnifiques truites

La réglementation est simple, catch and release pour les cutthroats et pas d’appâts naturels en amont de la North Fork of the St Joe qui rejoint la rivière principale à la sortie Est d’Avery.

En plus des Cut, la Joe abrite quelques Bulltrouts, bien sûr protégées ici comme dans toute la région, des white fish et quelques arcs-en-ciel sur la partie aval.

Image
pêche truite Idaho
Image
pêche truite Idaho
Texte

Pour le comportement des truites, leur pêche et les mouches à utiliser je vous renvoie à l’article publié l'an dernier sur les Cutthroats. J’insiste cependant sur l’importance des terrestres, notamment des fourmis.

Et puis se déroule sur la Joe un phénomène un peu particulier (connu aussi sur la Galatin River dans le Montana). A partir de la fin de l’été, on peut assister à de spectaculaires chutes de petits papillons beiges sur la rivière ; les Spruce Moths.

Image
pêche Idaho
Image
pêche Idaho
Texte

Pour être honnête, je n’ai jamais attrapé une truite avec une imitation de ces insectes mais je suis sûr d’avoir vu les truites en gober. Mike Berube de Spokanee (Washington), qui me rejoint parfois dans la vallée de la St Joe, me confirme que c’est une mouche qu’il faut avoir dans sa boite. Vous trouverez bien sûr des modèles dans le Fly Shop d’Avery et si vous

désirez dresser vous-même quelques imitations, je vous recommande le montage de Bob Jacklin, façon Elk Hair Caddis. Ce sera de toute façon une très bonne mouche pour pêcher en sèche/nymphe.

Image
pêche Idaho
Texte

Une excellente alternative aux grandes rivières

La grande majorité des étrangers qui viennent pêcher la truite à la mouche aux USA se concentrent sur les célèbres tailwaters et leurs poissons-trophées. Ce sont ces mêmes rivières qui attirent les touristes américains et ils sont de plus en plus nombreux. La pression de pêche est énorme sur des rivières comme la Madison River, la Missouri River, la Henry’s Fork etc… Je vous conseille donc vivement lors d’un séjour nord-américain de faire un petit détour par le nord de l’Idaho et par la St Joe River en particulier. Vous y croiserez juste quelques pêcheurs locaux, dans un cadre exceptionnel et avec des poissons magnifiques.

Image
pêche Idaho
Texte

Si vous avez un jour la chance d’y être vers la fin septembre, quand les truites s’habillent de leur robe rouge vif comme pour être en accord avec la végétation des sous-bois des environs et que les papillons chutent par milliers sur la rivière comme les gros flocons d’une neige de printemps, vous rentrerez chez vous avec des souvenirs gravés indéfiniment dans votre mémoire…

Image
pêche Idaho
Texte

Adresses et liens utiles :

  • Avery Motel &Store

95 Milwaukee Rd, Avery, ID 83802

00 1 (208) 245 4410

averystoremotel.com

  • Idaho Fly Fishing Company

46946 St Joe River Rd, Avery, ID 83802

  • Cabins By The Joe

730 Siberts Old River Rd, Avery, ID 83802

00 1 (425) 773 3724

Cabinsbythejoe.com

  • Big Sky Motel

103 4th Ave E, Superior, MT 59872

00 1 (406) 822 4831

Bigskymotel.net

A propos de l'auteur

Eric découvre la pêche à l’âge de 4 ans sur les épaules de son père le long des rives de l’Ariège et de la Garonne non loin de Toulouse, sa ville natale. Naît alors une…